FCPI

Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation abrégés en FCPI permettent une réduction d'impôts de 25% du montant investi tout en assurant des dividendes. Les FCPI ont été créés pour financer les efforts d'innovation. Il s'agit d'un dispositif de défiscalisation à part entière.

Comment ça marche ?

Le dispositif de défiscallsation des FCPI permet une réduction d’impôt de 25% du montant de l’investissement réalisé pour partie dans les fonds de placement à vocation innovante. Ces fonds ont pour particularité d'être constitués pour 60 % minimum de titres de sociétés innovantes situées dans l’espace économique européen. Ces sociétés innovantes doivent être non cotées, de moins de 500 employés, agréées par l'ANVAR (Agence française de l'innovation), et appartenant à l'origine en majorité à des personnes physiques ou à une personne morale française qui les regroupe. Le reste du fonds (soit au maximum 40 %), peut être investi dans des sociétés cotées ou des valeurs mobilières (sicav, fcp, sicav monétaire).

Ses avantages

Les FCPI permettent d'accéder à une réduction d’impôt égale à 25 % de l’investissement. Cet investissement est plafonné à 12 000 € pour un célibataire veuf ou divorcé et 24 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune. La réduction est plafonnée à 3 000 € pour un célibataire veuf ou divorcé et 6 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune.

Ses inconvénients

La durée minimum de détention est de cinq ans. La sortie anticipée est possible en cas de licenciement, invalidité ou décès de l'un des conjoints soumis à l'imposition commune.

Qui peut l'obtenir ?

Toutes personnes physiques résidents en France. En résumé : Les FCPI cumulent les avantages des placements boursiers (ils rapportent des dividendes) tout en étant un dispositif de défiscalisation.