Acheter un bien immobilier locatif

L'achat d'un bien locatif permet de diversifier son patrimoine. Généralement, l'achat se fait dans une optique de défiscalisation de ses revenus. L'achat est effectué à l'aide d'un prêt bancaire classique qui peut être un prêt amortissable ou un prêt in fine. L'achat d'un bien locatif peut aussi se réaliser par l'intermédiaire de l'achat de parts d'une Société civile de placement immobilier ou SCPI De nombreuses formules d'aides sont proposées par l'état dans le cadre de la politique nationale en faveur de la construction et du logement. Les dispositifs de défiscalisation : • Loi Scellier • Statut Loueur en Meublé Professionnel ( LMP ) • Statut Loueur en Meublé Non Professionnel ( LMNP ) • LMNP, Bouvard-Censi • Loi Girardin • Loi Malraux • Loi de Messine • Loi Monuments historiques Dans la plupart des cas, la défiscalisation provient soit d'une déduction d'une partie du montant de l'achat directement dans ses revenus soit par la déduction de déficits fonciers. Les revenus fonciers générés par les loyers d'un logement (maison ou appartement) loué vide (c'est-à-dire non meublé) sont imposables. On peut y retrancher cependant les dépenses liées à la mise en location (frais, charges, travaux...) supportées par le propriétaire. Lorsque le revenu est négatif, c'est-à-dire que les dépenses sont supérieures aux recettes, un déficit foncier se crée. Celui-ci peut dans certaines conditions et certaines limites, être imputé sur le revenu imposable du contribuable et contribuer ainsi à réduire le montant de son impôt sur le revenu.