Le Plan d'Epargne Retraite Populaire – PERP

Le Plan d'Epargne Retraite Populaire est un contrat d’assurance souscrit de façon individuelle et volontaire par un salarié en vue de préparer sa retraite. Ce support a été lancé en 2003. L’épargne accumulée et les intérêts acquis et capitalisés sont versés au souscripteur à son départ à la retraite, sous forme de rente viagère.

COMMENT CA MARCHE ?

Le Plan d'Epargne Retraite Populaire est un contrat d’assurance souscrit de façon individuelle. L’épargne sera versée au souscripteur à son départ à la retraite, sous forme de rente viagère. Les versements ne sont pas plafonnés. L’argent investi est bloqué jusqu'à l'âge de la retraite sauf en cas d’invalidité, d’expiration des droits aux allocations chômage ou de liquidation judiciaire pour les non-salariés.

SES AVANTAGES

Une fiscalité particulièrement attractive pendant toute la durée du placement et ensuite : Les cotisations versées par chaque membre du foyer fiscal au PERP et, le cas échéant, aux régimes de retraite complémentaire PREFON et assimilés, sont déductibles du revenu imposable dans la limite de certains plafonds (23 770 euros pour les versements en 2005). La rente viagère servie au dénouement du PERP est imposable selon les mêmes modalités que les pensions et retraites servies par les régimes d’assurance vieillesse ou de retraite complémentaire (ARRCO, AGIRC ...) après abattements de 10 et 20 %, et aux prélèvements sociaux (6,6% pour la CSG et 0,5% pour la CRDS en 2005). une rémunération prévisible d'environ 4% net par an.

SES INCONVENIENTS

Les frais sont à répétition : frais de dossier à l’adhésion, de 10 à 50 euros en moyenne. frais de prélèvement à chaque versement variant de 0 à 5% selon les contrats. frais de gestion prélevés chaque année sur l’épargne gérée (entre 0,5 et 1%).

QUI PEUT L'OBTENIR ?

Tout le monde peut adhérer à un PERP, quel que soit son âge ou son statut professionnel. OU S'ADRESSER ? La souscription consiste à adhérer à un « groupement d’épargne individuelle pour la retraite », dans un cadre associatif. Un comité de surveillance de l’association des adhérents au plan est chargé de veiller aux intérêts des participants. Les PERP sont proposés par les entreprises relevant du code des assurances, les institutions de prévoyance ou les organismes mutualistes.

EN RESUME

Le PERP est encore un placement très jeune (lancé en 2003). Il devra faire ses preuves ! A l'heure actuelle, le PEA s'avère beaucoup plus performant pour se constituer sa retraite.