Les SICAV et FCP

Pour investir en bourse, plusieurs options sont possibles dont les SICAV et les FCP. Ces placements boursiers ont pour objectif de mettre en commun les risques et les bénéfices d'un investissement en Valeurs mobilières (Action, Obligation, Produit monétaire).

 

Les SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable) font partie, avec les FCP (Fonds Communs de Placement), de la famille des OPCVM (Organismes de Placement en Valeurs Mobilières). Ces placements mutualisent les risques en investissant sur des actions et des obligations diversifiées. Le particulier achète ainsi une part d'une société ou d'un fonds d'investissement diversifié au lieu d'acheter des actions en direct trop sujettes à la chute vertigineuse que l'on connait en bourse :

 

Deux systèmes d'investissement sont ouverts aux particuliers :

Soit le particulier achète des actions de SICAV.  Les souscripteurs sont donc des actionnaires, disposant du droit d'assister aux assemblées générales de la société.

Soit le particulier achète des titres de copropiété de valeurs mobilières d'un fonds commun de placement : dans ce cas le souscripteur n'a aucun moyen d'intervenir dans la gestion du fonds puisqu'il ne peut être majoritaire.

 

6 000 fonds sont référencés en France. Certains sont plus risqués (valeurs technologiques ou innovantes) que d'autres (valeurs stables mais moins rentables). Le choix est donc ouvert pour le particulier.

 

Les SICAV et FCP peuvent être souscrits auprès d'une banque, à la poste, au sein des caisses d'épargne Écureuil, au Trésor public, ou encore auprès d'une société de bourse... On peut aussi souscrire une SICAV ou un FCP sous forme d'un contrat de capitalisation (assurance vie) auprès d'une compagnie d'assurances

 

Les avantages des SICAV et FCP : Les fonds sont disponibles à tous moments – les gains sont intéressants et moins risqués que lorsque l'achat d'actions ou d'obligations est fait en direct.